Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Ami(e)s Contre la Guerre

Accueil > Actualité, presse, autres associations > Le hirak des étudiants bientôt interdit ?

Le hirak des étudiants bientôt interdit ?

vendredi 30 avril 2021, par Michel Berthélémy

Version imprimable de cet article Version imprimable

El Watan, Mustapha Benfodil, 28 avril 2021

Ambiance extrêmement tendue, mardi 27 avril à Alger, où un dispositif policier impressionnant, encore plus dense que les autres mardis, a été déployé pour contrer la « marche des étudiants ».

Des interpellations à la pelle ont été opérées avant le début de la marche hebdomadaire. Celle-ci devait démarrer, comme tous les mardis, vers 11h, depuis la place des Martyrs. Nous étions sur les lieux vers 10h40 et nous avons noté d’emblée que le dispositif coercitif était en effet plus important.

Une longue file de camions de police, de véhicules 4×4, ainsi qu’une pléthore de fourgons cellulaires étaient alignés sur la chaussée d’où démarre habituellement la manif, dans la Basse-Casbah.
C’est la première fois que ce tronçon est investi de cette manière, avec autant d’engins. Sur l’esplanade centrale et dans tout le secteur, il n’y avait que des agents en uniforme et en civil, dont nombre de femmes policières. Certains fourgons cellulaires étaient déjà bondés d’activistes et de citoyens embarqués.
Les agents de police procédaient systématiquement à des vérifications de papiers et des fouilles dès qu’un passant franchissait cette zone. Nous-mêmes, nous avons été contrôlés et nos papiers professionnels dûment examinés.

https://www.elwatan.com/edition/actualite/le-hirak-des-etudiants-interdit-28-04-2021

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.